Nous fait l’honneur d’être parrain et président du jury de cette 13ème éditions du Festival international de court métrage « Cinéma en liberté »

Cinéphile dès son plus jeune âge, après avoir animé le ciné-club de son lycée et avoir étudié

le cinéma à la Sorbonne-Nouvelle, Sam Bobino devient animateur et critique de cinéma pour

la radio RFM et commence à couvrir le Festival de Cannes pour le groupe Europe 1, dès

1992, notamment aux côtés de Jean-Claude Brialy et Christian Barbier. Il collabore ensuite

comme journaliste cinéma pour divers magazines français (Paris Match, Gala, Télé 7 Jours,

TéléStar, Casting magazine…) et étrangers (Hola, Stern…), pour qui il réalise de

nombreuses interviews d’acteurs (Tony Curtis, Harrison Ford, Tom Hanks, Andy Garcia,

Morgan Freeman, Jeremy Irons…).

En 1999 il fonde l’agence de relations publiques, Milton Agency (renommée depuis SBC /

Sam Bobino Consulting), spécialisée dans la mise en relation des talents du cinéma avec les

marques de luxe et lifestyles (principales références clients : Ungaro, Smalto, Jean-Louis

Scherrer, Reebok, Magnum, Nicolas Feuillatte, Terrazza Martini, Fondation Orange…).

De 2006 à 2008, il est directeur des relations publiques des NRJ Ciné Awards (à Disneyland

Paris et au Grand Rex à Paris), des Globes de Cristal (au Lido à Paris) et du Festival

International du Film de Tunis (au cinéma de La Marsa).

De 2009 à 2015, il est délégué général des Prix Lumières (les Golden Globes français), qu’il

développe et accompagne jusqu’à la vingtième édition qu’il célèbre à l’Espace Pierre Cardin

à Paris aux côtés de Claudia Cardinale.

En 2014, il crée et préside avec Christophe Barratier (le réalisateur nommé aux Oscars pour

le film Les Choristes), le Festival de Cinéma et de Musique de Film de La Baule, qui

accueille chaque année un grand compositeur de musique de film invité à se produire sur

scène (Francis Lai, Michel Legrand, Lalo Schifrin, Vladimir Cosma, Éric Serra, Gabriel

Yared, Philippe Sarde, Alexandre Desplat, Kyle Eastwood…), ainsi que de grandes

personnalités du cinéma à qui le Festival rend hommage (Catherine Deneuve, Gérard

Depardieu, Pierre Richard, Michaël Lonsdale, William Baldwin…). Un festival dont il s’occupe

toujours.

En 2015 il est directeur des relations internationales des Journées Cinématographiques de

Carthage (les JCC) et reçoit comme invitée d’honneur, l’actrice Victoria Abril.

Depuis 2016, Sam Bobino est aussi délégué général et co-fondateur avec l’écrivain et

économiste Jacques Attali, de la Semaine du Cinéma Positif, placée sous les auspices du

Festival International du Film de Cannes et organisée en partenariat avec le CNC et la Ville

de Cannes, pour la promotion d’un cinéma qui change notre regard sur le monde, éveille les

consciences, interroge son industrie, met son art au service des générations futures et invite

les citoyens du monde entier à s’engager.

En 2020, il reçoit le Prix de l’Union des Compositeurs de Musique de Film (l’UCMF devenu

depuis U2C) pour son engagement en faveur de la musique à l’image à travers le Festival de

Cinéma et de Musique de Film, ainsi que la médaille d’Honneur de la Ville de La Baule la

même année. 

Toujours en 2020 il est le parrain officiel du Festival Pluri(elles), « pour plus de diversité et de

représentation des femmes au cinéma » et  l’un des signataire de la tribune des « 30

personnalités du cinéma pour plus de diversité à l’écran dans le cinéma français », aux

côtés de Mathieu Kassovitz, Olivier Assayas, Eriq Ebouaney ou encore Aïssa Maiga, pour

dénoncer le manque de diversité dans le cinéma français et réclamer une meilleure inclusion

des artistes issus des Outre-mer et de l’immigration africaine et asiatique.

Depuis 2022, Sam Bobino est également Président des Paris Film Critics Awards, dont il est

aussi le fondateur, ainsi que fondateur et directeur international du festival de musique de

film Apulia Soundtrack Awards dans les Pouilles en Italie ; programmateur du cinéma le

Silencio des Prés à Saint-Germain-des-Prés à Paris et administrateur de l’association pour la

promotion du patrimoine Héritage et Civilisation.

En 2023, il reçoit à Cannes, pendant le Festival International du Film, la médaille de

l’Assemblée nationale, en récompense pour son engagement en faveur du cinéma depuis

plus de 30 ans.

©2024 Cinéma en liberté